Applications mobiles : jouez le jeu de la version premium !

- Aucun commentaire

Certains commentaires sur Google Play ont le don de m'énerver : ceux qui critiquent le fait que la version gratuite d'une application fournisse moins de fonctions que la version premium.

Voici ce qu'on peut trouver :

Inutilisable au bout de 3 jours sans premium. App inutile.

ou encore :

C pourri il faut la version Premium

Franchement, quelle bêtise, quelle ignorance crasse ! Comment peut-on être incapable de concevoir que derrière une application, il y a des gens qui travaillent ? Qu'il s'agisse du salarié d'une petite entreprise, ou d'un développeur indépendant, le principe est le même : la personne passe son temps de travail ou sacrifie ses loisirs au développement d'une application.

Pour moi, le principe est simple : si l'on est satisfait d'une application, on DOIT récompenser son développeur. Si ce n'est par altruisme, on peut raisonner "égoïstement" : pour l'encourager à y ajouter des fonctions, ou tout simplement pour la maintenir à jour. Une application non maintenue, ne serait-ce que pour gérer les petites incompatibilités qui ne manqueront pas d'apparaître avec des mises à jour d'Android, est une application morte.

Personnellement, je ne supporte pas la publicité (cela fait quelques dizaines d'années qu'au minimum je coupe le son du téléviseur quand les pages de pub déboulent), et mon acte de sélection d'une nouvelle application est donc le suivant :

  • installation de la version de base, souvent farcie de publicité,
  • tests rapides afin de vérifier que les fonctions que je recherche sont bien présentes,
  • achat de l'application.

Souvent, je ne vais pas au bout de la période "premium gratuite" qui est proposée. Je me fais rapidement mon opinion, et si je trouve l'application bien conçue, innovante, ou considère qu'elle a nécessité des efforts de conception et de développement, je récompense le développeur sans attendre.

Si je découvre ultérieurement qu'il y a des bugs ou que des points pourraient être améliorés, je fais un signalement, en essayant d'être constructif (en exposant la façon de reproduire le bug ou d'effectuer des améliorations). Souvent, j'ai un retour, ne serait-ce qu'une explication, et parfois (rarement il est vrai) au bout du clavier un développeur passionné, très réactif, qui propose un correctif dans l'heure.

L'humanité est parfois désespérante. La plupart de nos concitoyens se fichent d'être pistés par les GAFAM (l'application Facebook est gratuite... ce qui ne l'empêche pas d'être mal conçue en plus des problèmes de vie privée), supportent très bien d'être gavés de publicité toute la journée, y compris en grands bandeaux clignotants sur leurs écrans de mobile... et ne parviennent pas à trouver normal de dépenser quelques euros dans une application alors qu'ils sont capables d'en claquer plusieurs centaines (parfois plus d'un millier) dans un terminal.

L'important n'est pas la puissance brute (pour quoi faire ? Gagner quelques dixièmes de secondes pour afficher un écran... de publicité ? Ou jouer en bénéficiant de plus de détails graphiques ? Sur un écran de 5-6 pouces ???) mais ce que le terminal permet de traiter, c'est à dire des données numériques, avec des applications de qualité. Celles qui ne se fracasseront pas en une fraction de seconde sur le sol après une maladresse...

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot zcujwq ? :