Portabilité Bouygues vers OnOff ou port'arnaqwak ?

C'est juste un essai pour tenter de combiner : portabilité / arnaque / portnawak...

... mais lisez plutôt ! (je tente de la faire courte)

En septembre 2020, grande nouvelle, je bénéficie enfin de la fibre ! Champagne !

Plusieurs abonnements mobiles 80-100Go qui tournaient jusque là dans un routeur 4G pour fournir les services internet et télé à la maisonnée deviennent d'un coup inutiles, et sont donc résiliés. Une de ces résiliations se fait par une portabilité de Bouygues vers OnOff (c'est quasi immédiat, le temps que le numéro soit porté chez OnOff puis... perdu si aucun abonnement n'est payé).

Simple et efficace, non ?

Logiquement, le numéro en question (06.50) étant dans la tranche de Bouygues, il doit revenir tôt ou tard dans l'escarcelle de l'opérateur, et disponible à la souscription après une période de "gel" (6 mois ?) pour un autre client.

Logiquement...

En tout cas ce n'est pas au cours des 12 mois qui suivent, car en septembre 2021, ce numéro est utilisé pour une escroquerie. Quand le service enquêteur s'enquiert du titulaire de la ligne, il aboutit à OnOff... qui lui communique mes coordonnées. Trop sympatique de penser à moi, OnOff, aussi longtemps après, surtout que j'ai été un client peu lucratif (0€ de chiffre d'affaires). Bilan, convocation par la brigade de gendarmerie locale, quelques heures à tenter de comprendre (un numéro de ligne uniquement utilisé en data dans un routeur, il faut se souvenir d'où il vient, déjà !), de retrouver son historique, la facture de résiliation Bouygues, puis la manipulation de la portabilité "à blanc".  En évitant de devoir proposer trop de paracétamol au gendarme (très sympa !) à la sortie. Bref, tout est bien qui finit bien ?

Qui finit ? Que nenni !

12 mois plus tard en septembre 2022 (donc 24 mois après la résiliation de la ligne), le... MÊME numéro est utilisé dans une deuxième escroquerie ! Si si, je vous assure ! (j'ai un abonnement au Loto, autant de malchance devrait être compensée par de la chance au prochain tirage) Le service enquêteur tombe cette fois sur l'opérateur Bouygues... qui lui communique lui aussi MES coordonnées. Vraiment trop sympa ! Bilan, deuxième convocation dans la même brigade, et même histoire déroulée avec une gendarme (très sympa aussi !) ce matin, en qualité de mis en cause. Avec prise de photos et empreintes, cette fois, histoire d'immortaliser la visite :-)

Le service clients Bouygues m'assurera un peu plus tard que le numéro n'est jamais revenu chez eux, que mes coordonnées n'apparaissent plus comme titulaire de cette ligne... et la version du service fraudes 5 minutes après sera qu'il n'y a aucune trace d'une enquête officielle, et que la procédure a dû être faite de travers par un appel au service clients. #BenVoyons ! #RenvoyezVousLaPatateChaude !

Je n'ai pas appelé OnOff (qui de toutes façons fonctionne par messagerie et ne répond en ligne qu'aux questions techniques), mais ils auront peut-être l'occasion de m'apprendre des choses suite à une petite LRAR partie hier... et j'attends en parallèle des nouvelles de Bouygues suite à une autre petite LRAR partie 2h après mon retour de la brigade ce matin.

J'espère bientôt tout savoir des procédures de retour des numéros vers l'opérateur d'origine, des mises à jour des bases de données clients, du RGPD, du sérieux avec lequel on répond aux demandes de la justice ! Je n'ose imaginer le tableau si mon ancien numéro avait été utilisé dans une histoire criminelle !

Portnawak...

(mises à jour prévues)

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est le quatrième caractère du mot b89ndjlx ? :