Publicité, traqueurs, indésirables... comment s'en débarrasser ?

Nos ordiphones Android sont envahis de publicités, de dispositifs destinés à nous espionner voire de logiciels dangereux. Il est heureusement possible de se débarrasser des effets de la quasi totalité d'entre eux, assez facilement.

Plusieurs méthodes sont disponibles :

  • lorsqu'on dispose d'un mobile "rooté", le plus simple / performant est d'utiliser Adaway, téléchargeable sur le dépôt alternatif d'applications Android F-Droid. Il fonctionne par dépôt d'un fichier "hosts" directement à la racine du système, ce qui est très efficace.
  • dans les autres cas, quelques applications existent, telles que Blokada ou encore "personalDNSfilter".

Les pré-requis sont les suivants :

  • il faut accepter l'installation d'applications non officielles (dans les paramètres de sécurité, valider l'option "sources inconnues"),
  • pour fonctionner avec un mobile non "rooté", les deux logiciels cités plus haut doivent s'appuyer (détourner en quelque sorte) la fonction VPN d'Android, ce qui empêchera l'utilisation simultanée d'un véritable VPN (lequel apporte à mon avis moins de bienfaits qu'un bloqueur de publicités et de traqueurs).

L'utilisation de la fonction VPN permet au logiciel choisi de recevoir tout le trafic réseau des autres applications actives sur le mobile et de réaliser un filtrage des requêtes, en rejetant celles considérées comme nuisibles ou non désirables, figurant dans la liste de blocage.

L'inconvénient est qu'il faudra subir l'icône correspondant à l'usage d'un VPN dans la barre de notifications (cadenas ou petit rectangle VPN), en plus de celle de l'application. L'impact sur la mémoire vive sera limité (surtout avec personalDNSfilter) et celui sur la batterie et les performances négligeable, voire positif.

Une fois la configuration réalisée, il sera possible de :

  • Supprimer la majeure partie de la publicité dans les applications ou dans le navigateur,
  • Subir moins de traçage,
  • Augmenter la sécurité,
  • Accélérer les transferts, donc l'affichage dans le navigateur ou les applications tout en réduisant la consommation de data.
 
Voici donc la procédure d'installation de base de "personalDNSfilter".

 

Téléchargement de l'application

Le site de référence de l'application est zenz-solutions.de/personaldnsfilter/. Il suffit de cliquer sur DOWNLOAD ANDROID APK. Répondre oui si le système vous indique que le logiciel DNSFilter.apk peut endommager votre système et vous demande si vous voulez le conserver. Ensuite cliquez sur le paquet téléchargé en déroulant la notification et cliquez sur "installer" puis "ouvrir".
 

Installation de l'application

 

 
Cliquez sur "AUTORISER" à la question de l'accès aux fichiers sur l'appareil.
 
 
 
Cliquez sur "OK" à la question de configurer une connexion VPN. L'icône qui sera ensuite affichée dans la barre de notifications vous est indiquée.
 
 
 
Cliquez sur "Démarrage auto" si vous souhaitez que personalDNSfilter se lance au démarrage du mobile, en plus d'"Activer le blocage".
 
 
L'application vous indique désormais en temps réel :
  • les requêtes autorisées (en vert, avec une coche) donc passées au serveur DNS affiché en haut de l'écran (modifiable si vous le souhaitez),
  • les requêtes bloquées (en rouge, avec une croix) directement dans le mobile : le logiciel a répondu au navigateur ou à l'application à l'origine de la requête que le domaine ne répondait pas.

 

 

De nombreuses personnalisations sont possibles : utilisation d'un autre serveur DNS que celui présent par défaut (par exemple 9.9.9.9 de Quad9), chiffrage de requêtes DNS, utilisation d'autres listes de blocage que celle fournie par défaut, assez légère (environ 2500 adresses). Il est également possible d'ajouter manuellement un domaine (par appui long sur une adresse en vert dans la liste présentée à l'écran).

Et... n'oubliez pas les dons :-)

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la deuxième lettre du mot iiau ? :