Coronavirus, impact du confinement sur les réseaux & demandes surréalistes de certains abonnés

Le confinement semble avoir un impact très sensible sur les réseaux... et sur l'attitude de certains clients.

Séquence "coup de gueule"...

Impact sur le trafic

Les opérateurs sont assez avares de données, et il est probable qu'ils resteront encore plus vagues cette fois-ci pour ne pas inquiéter leurs clients.

Certaines données ont néanmoins fuité (j'ajouterai ce que je glanerai ici ou là à l'occasion) :

  • Telecom Italia, trafic du réseau fixe +70%, le 11/3/2020
  • 5 opérateurs mobiles espagnols, réseau fixe trafic +40%, mobile +50% sur les appels et +25% données, le 15/3/2020
  • plus gros point d'échange mondial DE-CIX trafic +12% sur le record précédent, le 10/3/2020
  • Freemobile, trafic data en soirée +15 à +20%, le 16/3/2020, mesures de priorisation de la voix
  • Zayo France, +20 à +40% de trafic vers les plus gros FAI du pays le 16/3, une nouvelle progression à 2 chiffres attendue le lendemain
  • télétravail multiplié par 7 selon Orange, trafics voix et visioconférence multipliés par 2, trafic messageries du type WhatsApp multiplié par 5
  • SFR annonce le doublement du trafic lié à Netflix sur son réseau
  • Bouygues annonce +20% de trafic voix et +40% en data

Les opérateurs communiquent sur un ton rassurant, l'union européenne s'inquiète et demande à Google / Youtube et Netflix de réduire la qualité afin de soulager les réseaux, la situation est tendue !

Passons maintenant à certaines réactions, authentiques, de certains abonnés, notamment sur les forums des opérateurs...

Premier exemple de réclamation des abonnés

Mon trafic est réduit, en plus ça n'a rien à voir avec le confinement, ça fait des mois mais là c'est pire, donc l'opérateur doit d'urgence augmenter les capacités

Réponse : Non, il fallait vous en préoccuper avant. Nous sommes en confinement. Les équipes des opérateurs sont réduites et s'occupent des réparations de pannes et de la gestion de la congestion du réseau, soumis à rude épreuve.

Dans les prochaines semaines, PERSONNE ne va ajouter un relai près de chez vous ni même des fréquences (sauf si cela vient d'être installé, que les tests sont presque finis et qu'il ne reste qu'à appuyer sur un bouton pour les activer).

Deuxième exemple

300 milliards vont être donnés par le gouvernement, Canal+ passe gratuit, Free offre 100Go de débit et en plus je viens de subir une augmentation sur mon forfait "à vie", c'est un scandale, XXX pourrait faire un geste...

Réponse : 300 milliards donnés par le gouvernement ? Une confidence : ce sont nos (futurs) impôts. Canal+ offert ? Le coût pour eux est à peu près de 0. Le "débit" offert ? En fait c'est seulement 1Go de volume data par mois soit 33Mo par jour, même pas de quoi consulter vos mels, offerts en 4G uniquement sur une offre qui attire généralement de tout petits consommateurs disposant de vieux mobiles pas forcément 4G, ou des automates.

Le plus important n'est pas de faire des cadeaux virtuels (1Go) mais d'assurer la continuité du service. Et accessoirement, il n'y a pas d'offre à vie mais de promotion sans durée de validité, la hausse est possible n'importe quand et légale, moyennant préavis. Et vous avez, pour un supplément de prix défiant toute concurrence, un surcroît de forfait à consommer pendant le confinement, ce qui peut être précieux.

Dernier exemple

XXX ne songe pas à rendre les forfaits 4G de leurs abonnés illimités ? Cela semble être la moindre des choses car de nombreuses personnes parmi les plus fragilisées n'ont pas de box et naviguent sur internet uniquement via leur réseau 4G. Garder contact avec ses proches et le monde extérieur lors de cette période de confinement est primordial. Et si les réseaux ne suivent pas, c'est qu'il fallait investir avant.

Réponse : Si des investissements superfétatoires avaient été faits avant, en dehors du gaspillage de ressources, cela se serait répercuté depuis plusieurs années sur les factures des abonnés. Les réseaux mobiles ne sont PAS dimensionnés pour de l'illimité et ne le seront jamais ; si les opérateurs faisaient actuellement des largesses, les clients qui consomment pendant le confinement pour leurs loisirs utiliseraient ce bonus sans compter, ce qui pénaliserait tout le monde. Les offres 4Gbox "fixes" ne sont ainsi que rarement illimitées (ou le sont pour un petit nombre de clients) et ne sont pas disponibles partout, justement pour ne pas risquer de mettre le réseau à genoux ; leur priorisation est d'ailleurs inférieure aux clients pros puis au grand public mobile.

La solution est donc, pendant cette période exceptionnelle, de prendre un abonnement 4G supplémentaire, sans engagement, le temps du confinement, le cas échéant chez un 2e opérateur pour mitiger les risques de pannes, et donc de payer plus pour avoir plus (et pourquoi pas de vous faire rembourser par votre employeur en cas de télétravail). Ceux qui n'ont pas vraiment besoin de ces Go supplémentaires et qui sinon auraient consommé sans retenue avec un illimité, ne paieront probablement pas le supplément, et les autres auront un réseau qui fonctionne, ce qui peut être vital...

2 commentaires

  1. Wxcvbn

    Je trouvais votre article pas mal jusqu’au passage sur la hausse par un opérateur (Bouygues pour ne pas le nommer) en pleine période de Coronavirus de 60% de ces offres au tarif sans limitation de durée. A l’époque ils s’était gargarisés sur le fait qu’ils nous maintenaient sans limitation de durée un tarif promotionnel. Et la discretos et en plus en utilisant des mots comme « pour vous remercier de votre fidélité » « nous avons le plaisir de vous offrir ».... ils imposent d’office une hausse de 3€ par mois en mettant un peu de data non utile. Et pas moyen de refuser cette « offre ». Ça en dis long sur la mentalité de cet opérateur. Mais le pire là dedans c’est que Bouygues Telecom ce n’est pas un robot, ce sont des gens comme nous, qui ont de la famille, parents, enfants, grands parents... qui vont sûrement être impactés. Du coup eux décident d’appliquer d’office une hausse des forfaits et en plus de présenter ça en récompense de la fidélité et pour nous remercier. Vraiment certains sont bizarres.

  2. Ce n'est pas "en pleine période de". Cette hausse / cet enrichissement a démarré bien avant le confinement, par vagues, depuis plusieurs mois. La vie continue, les opérateurs travaillent, tentent de nous assurer une bonne qualité de service, pourquoi consommeraient-ils des ressources informatiques pour déprogrammer tout ce qui est planifié depuis longtemps, pour les... remettre dans 3 / 5 semaines (certains diraient peut-être alors "quoi ? Juste après la fin du confinement, c'est mesquin !") ? Ce n'est pas "discretos" puisque vous avez été informé. Et pour la data "non utile", j'ai comme l'impression au contraire que certains confinés aimeraient en avoir davantage en ce moment, et pour quelques euros de plus c'est vraiment cadeau. Leur mentalité n'est pas différente de celle de la plupart des opérateurs (et certains sont même pires amha)... et personnellement la seule chose que je considérerai à la sortie de cette crise sera la QUALITÉ DE SERVICE que mes opérateurs m'auront offerte (trois en tout, un sur le fixe et deux sur le mobile... ceinture, bretelles et je ne sais pas pour le 3e :-) ).

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la sixième lettre du mot 1lwbdj6 ? :