New Deal Mobile (suite), la Lozère abonnée au mazout !

Il y a un an, j'avais découvert avec effarement un relai alimenté au mazout et connecté par le satellite. Cette année on oublie la parabole satellite mais on confirme le groupe électrogène.

Chez nos opérateurs on aime visiblement la Lozère, ses magnifiques Gorges du Tarn... tout en faisant délibérément courir des risques à l'environnement et aux populations.

Voici donc, après le relai "New Deal" monté à l'arrache par Free mobile entre St Georges et Almières en 2020, un nouveau site opéré par Free mobile, à quelques kilomètres seulement, surplombant lui aussi les Gorges du Tarn (et - a priori - le camping de la fille d'un élu local ayant participé aux travaux d'implantation des relais dans le secteur... n'y voyons aucune relation de cause à effet... quoique !?).

Cette fois, pas de parabole satellite mais un faisceau hertzien... par contre, probablement là aussi pour avancer la mise en service de quelques semaines (les travaux d'Enedis semblent bien avancés sur le chemin d'accès), un bon gros groupe électrogène avec sa cuve de quelques milliers de litres.

Décidément, quelle mouche pique donc nos opérateurs dans le secteur ? Ce relai est (judicieusement) implanté sur un piton rocheux, et surplombe / arrose les gorges en contrebas avec 2 secteurs, un 3e étant orienté vers le causse de Sauveterre. C'est simple, il suffit de dépasser le zone grillagée et de faire moins de 10m pour se retrouver au dessus du vide (et de prendre un grand coup de vertige). Voici une 2e vue du site, en tournant le dos aux Gorges du Tarn.

Que donnerait une fuite de réservoir ? Ou un incendie ??? C'est vraiment prendre de gros risques... en toute discrétion puisque le site est inaccessible si on ne connait pas parfaitement le coin et qu'on n'y vient pas à dessein, invisible depuis la petite départementale la plus proche, et le bourdonnement du groupe ne s'entend qu'à une centaine de mètres.

Ce comportement pour le moins amateur ne semble pas réservé à Free mobile puisqu'à quelques kilomètres de là, en s'éloignant un peu des gorges, un autre relai "New Deal Mobile", opéré pour les 4 opérateurs par SFR cette fois, a été monté et activé dans le délai record de 5 semaines (entre les rotations de l'hélicoptère début juillet et la mise en service mi août)... avec le même type d'alimentation électrique (et deux réservoirs de gazole cette fois).

Vraiment n'importe quoi.

 

Nota bene : l'an dernier j'ai envoyé un message au député de la Lozère et à la rédaction de Midi Libre, avec une courte synthèse et le lien vers mon article d'alors. La réponse de la permanence du député était à côté de la plaque (on a cru - ou feint de croire - que je demandais des renseignements, alors qu'il était évident que c'était exactement l'inverse !) et le journal local n'a même pas accusé réception. Lamentable. Mais nul doute qu'on en fera des tonnes s'il y a un sinistre...

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est le premier caractère du mot rhw8i ? :